Sylvie Tanette « Un jardin en Australie ». éditions Grasset.

La maison n’est plus habitée depuis 70 ans. Du jardin, il ne reste plus rien. Seul un citronnier de Sicile a survécu à l’invasion des herbes folles. Les fleurs, les plantes, les arbres venus du monde entier ont disparus. Pourtant Ann y avait mis tout son coeur, son temps en recherche, lecture, étude. Elle souhaitait créer un jardin extraordinaire où les variétés végétales sauraient vivre en harmonie. Aidée de Li-Peng un ouvrier agricole chinois, .

Jean-Yves Le Naour & Christelle Galland & Sandrine Cordurié « La petite fille qui voulait voir la guerre ». éditions GrandAngle.

C’est en découvrant son nom sur le monument aux morts de son village que Clémence a décidé d’en faire son sujet d’exposé pour son école. Elle coure chez elle pour obtenir des renseignements auprès de ses parents qui la renvoient directement chez les grands-parents. Eux, pourront lui donner toutes les informations sur la vie de ses ancêtres. Dans le grenier, elle découvre un carton rempli de lettres jamais ouvertes. Des lettres de son arrière-grand-mère .

Fred Campoy & Mathieu Blanchot « Une vie avec Alexandra David-Néel » Livre 3. éditions GrandAngle.

Digne les Bains, 8 septembre 1969, Alexandra David-Néel vient de partir pour son dernier voyage, celui dont elle ne reviendra jamais. La célèbre exploratrice vient de s’éteindre à son domicile après des jours d’agonie. Selon ses dernières volontés, ses cendres ainsi que celles de Yongden son fils adoptif seront envoyées en Inde et immergées dans le Gange. Afin de pouvoir honorer cette dernière demande, Marie Madeleine fait publier la correspondance d’Alexandra et de son .