Philippe Delerm « L’extase du selfie ». éditions Seuil.

Délicieux moment de lecture des instants de vie qui ressurgissent au fur et à mesure que l’on tourne les pages de ce petit ouvrage poétique et philosophique. Dans la même lignée de « La première gorgée de bière », Philippe Delerm nous emporte dans son monde de douceur quotidienne des instants que l’on avait oubliés car souvent trop banals à nos yeux. Mais il sait réveiller en nous la petite étincelle de ces moments furtifs et .

Fatou Diome « Les veilleurs de Sangomar ». éditions Albin Michel.

Depuis la mort de Bouba lors du naufrage du ferry qui le ramenait chez lui, la jeune Coumba est inconsolable. L’homme qu’elle aime tant l’a quittée pour toujours. Désormais elle ne vivra avec lui qu’à travers ses souvenirs. Ses bonheurs indestructibles et leur fille Fadikiine. Elle sait que d’autres ont pleuré leurs morts disparus aussi dans ce tragique accident, elle sait qu’ils ne les reverront jamais. Elle sait que la vie doit continuer mais .

Tant qu’il y a de la vie ! Journal d’Hendrik Groen, 85 ans. éditions Presses de la Cité.

Depuis le décès d’Eefje le 25 décembre 2013 le groupe des VIMAPEM a bien du mal à refaire surface, mais la vie continue. En ce 1er janvier 2015, Hendrik Groen a décidé de reprendre l’écriture de son journal. Raconter à nouveau son quotidien et celui de ses amis. Les journées passées dans la maison de retraite à Amsterdam, gérée par madame Stelwagen la directrice toujours aussi stricte envers ses pensionnaires. Raconter les moments passés .