Gunnar Staalesen « Où les roses ne meurent jamais ». éditions Gaïa.

Samedi 17 septembre 1977, la petite Mette âgée de 3 ans joue tranquillement dans le bac à sable du jardin, mais il a suffit de quelques secondes d’inattention de sa mère pour que la fillette disparaisse. L’enquête et les recherches menées par la police n’ont rien donné laissant l’affaire au point mort. 25 ans plus tard, avant qu’il n’y ait prescription, Maja la mère de Mette se rend chez Varg Veum avant que la .

François Beaune « Omar et Greg » éditions Le Nouvel Attila

Greg a vécu une jeunesse heureuse à Vaulx en Velin dans un HLM semi résidentiel, mais un jour tout bascule. La population change. Des écoles brûlent, des violences racistes naissent, obligeant les anciens du quartier à partir. Seul Greg et sa famille restent. Autant sa jeunesse était heureuse autant son adolescence est difficile. A 15 ans, Greg devient patriote nationaliste et adhère au mouvement national où il rejoint des jeunes comme lui, des jeunes .

« Willy Ronis » par Willy Ronis. éditions Flammarion.

Willy Ronis est une des figures marquantes de la photographie du XXième siècle. Homme engagé dans les mouvements sociaux, solidaire de la classe ouvrière, il restera toute sa vie fidèle à ses engagements. A l’usine, dans les quartiers de Paris, sa ville de prédilection, Willy Ronis n’ a eu de cesse de photographier tous ces gens afin d’immortaliser la réalité de leur quotidien. Un voyage à travers le temps où l’on ne peut que .