Fred Hidalgo « Jean-Jacques Goldman Confidentiel » éditions l’Archipel.

scan0001-2Ce ne fut pas chose aisée pour Fred Hidalgo, journaliste musical de convaincre Jean-Jacques Goldman d’accepter des entrevues. Connaissant son caractère réservé, discret et modeste il lui a fallu du temps et de la patience pour obtenir la confiance du chanteur.

Mais un jour, Jean-jacques Goldman accepte et se laisse embarquer dans cette aventure. Trente ans plus tard, Fred Hidalgo publie « Jean-Jacques Goldman Confidentiel » aux éditions l’Archipel. Un pavé de 556 page si l’on compte la discographie du chanteur, incluse à la fin du livre.

Plus de 500 pages dédiées à cet homme discret, modeste, généreux, d’une grande simplicité, amoureux de la nature.

Des interviews exclusives entre Fred et Jean-jacques, des confidences, des témoignages inédits. Jean-Jacques se dévoile devant Fred qui deviendra avec le temps son ami.

Jean-Jacques parlera de ses joies, ses peurs, ses craintes personnelles mais aussi professionnelles, de ses collaborations avec les plus grands comme Johnny Halliday, Céline Dion, son implication au sein des Restos du Coeur, ses choix, ses décisions comme celle de stopper sa carrière, se mettre en retrait en arrêtant de chanter et de faire de la scène.

Bref un livre dense et intense révélant au public la vie du chanteur préféré des français. Les entretiens sont basés sur sa vie professionnelle car sa vie personnelle Jean-jacques souhaite la préserver même si certaines périodes de son existence sont dévoilées. Sa vie lui appartient et il préfère la garder pour lui loin des frasques du show biz.

Malgré des critiques assassines à ses débuts, venant de la part des médias, Jean-Jacques Goldman n’a jamais baissé les bras. Qu’avait-il de si dérangeant ? Il est arrivé sur la scène musicale un peu comme un ovni. Sa gueule de beau gosse,sa voix aigüe, ses jeans, sa chemise blanche et sa cravate, ses baskets blanches, sa guitare et ses chansons pour midinettes. Je pense qu’il a chamboulé le dictat de la musique en s’imposant avec son style sans se soucier de ce que l’on pouvait penser de lui.

Cet état d’esprit ne semble pas l’avoir quitté, restant toujours aussi discret sur sa vie, même si parfois certaines photos volées se retrouvent dans des magazines people.

Les fans de Jean-Jacques Goldman seront comblés par cette petite « encyclopédie » accompagnée par quelques photos, pas assez nombreuses à mon goût.

Pour moi, Jean-Jacques Goldman est comme un citoyen lambda partant le matin au travail en métro ou en vélo et rentrant chez lui comme le font des millions de personnes après un journée de boulot et c’est ce que j’aime chez cet homme d’une très grand humilité.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

5 messages sur “Fred Hidalgo « Jean-Jacques Goldman Confidentiel » éditions l’Archipel.

  1. Juste un mot : MERCI.
    Et puis d’autres, en bouquet de fleurs, pour vous inciter à persévérer dans vos passions littéraires. C’est ainsi, par contagion, que naissent des vocations ou l’envie d’avoir envie, comme l’a écrit Jean-Jacques Goldman, qui est LE moteur principal de chacun(e) d’entre nous. Jacques Brel ne disait pas autre chose quand il assurait que « le talent, c’est d’avoir envie »…
    Alors, vivent les passionnés, les passions, les livres et les chansons qui nous aident à vivre et embellissent notre quotidien.

    1. Je suis une passionnée de lecture et de photographie depuis très longtemps. Lire m’apporte l’évasion le rêve et je les concrétise en faisant de la photo.
      Un grand Merci pour le bouquet de fleurs…….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *