Jean-Christophe Béchet « Influences un jeu photographique » éditions de la Martinière.

scan0001Après de multiples demandes de la part de ses stagiaires, Jean-Christophe Béchet a décidé de faire ce livre comme une sorte de dictionnaire amoureux des photographes qui l’ont influencés dans son métier.

En passant par Eugène Atget, photographe français né en 1857 mort en 1927 qui a passé sa vie à photographier sa ville Paris afin de garder une trace face à la disparition des quartiers du second empire. Se refusant d’être artiste, il fait partie malgré tout de l’histoire de l’art. Ses photos sont un excellent témoignage historique.

August Sander l’un des premiers portraitiste extérieur. Son but était de photographier des hommes peu importe leurs origines, leurs classes sociales, leurs genres, August Sander photographiait les hommes du xxième siècle.

André Kertesz, précurseur de la street photography, Josef Sudek le poète photographe, Brassaï dont Paris était sa ville de prédilection, Ansel Adams, le photographe des grands paysages américains, Henri Cartier-Bresson le symbole de la photo de reportage, créateur de l’agence Magnum en 1947.

Harry Callahan, photographe exprimant une vision des sentiments et de la sensualité à travers ses photos.

Helen Levitt, photographe des rues comme Louis Faurer street photographer à New-York.

Robert Doisneau l’humaniste espiègle qui savait capturer les moments insolites que l’on connaît.

Daido Moriyama, photographe japonais puisant son inspiration dans des lieux sombres de la nuit, dans les bars de striptease.

Raymond Depardon, le photographe français le plus connu actuellement, personnage emblématique de l’agence Magnum.

Et bien d’autres encore.

Jean-Christophe Béchet a répertorié les 51 grands photographes qui l’ont influencé dans son parcours.

Chaque portrait est accompagné d’une brève biographie qui donne envie d’en connaître plus, ainsi que des différentes techniques et visions de la photographie vues par l’artiste.

Un vrai régal pour les photographes qu’ils soient professionnels ou amateur comme moi.

J’ai vraiment apprécié ce livre qui m’a permis de découvrir les meilleurs photographes du xxème siècle.

J’ai pris le temps de regarder sur internet, leurs œuvres et je me suis rendue compte que je connaissais pas mal de photos en ignorant le nom de leurs auteurs.

En lisant chaque page j’étais partie bien loin dans le monde de la photographie. J’ai réellement adoré ce « dictionnaire » qui me donne envie d’acheter les livres proposés pour chaque portrait. Certes, certains ouvrages sont épuisés mais il suffit d’une fois pour les trouver.

Ce livre me donne une autre vision de la photographie et je pense que certains artistes vont m’influencer comme eux ont été influencés par d’autres photographes. J’ai eu des préférences pour Sabine Weiss, Harry Callahan, Stéphane Couturier entre autres.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *