Audrey Pulvar « La femme » collection »Le monde en tableaux » éditions Flammarion.

Depuis tout temps, l’artiste s’est approprié la femme comme modèle pour ses œuvres, quelles soient picturales, sculpturales ou photographiques.

L’artiste l’a représentée selon sa propre vision, son époque.

Dans le livre « Les femmes », Audrey Pulvar nous raconte la Femme à travers les œuvres d’artistes, tels que Manet, Picasso, Monet, Maillol, Gauguin, mais aussi à travers des œuvres de femmes telles que Camille Claudel, Roxanne Swentzell, Frida Khalo entre autres.

Comment était perçue la femme par ces artistes, leur vision différait selon les bouleversements économiques, sociologiques de l’époque. Mais les artistes femmes étaient et sont toujours plus orientées vers la douceur, la fragilité contrairement aux hommes qui eux voyaient la femme comme une matière, un modèle sans personnalité. La femme était sans intérêt pour la société,  juste bonne à être montrée.

Le dix neuvième siècle va basculer dans la vie moderne. Ce bouleversement va engendrer de réels changements pour les artistes. Et le réalisme, l’impressionnisme, le naturalisme et le post-impressionnisme vont naître dans le monde de l’art.

Le livre d’Audrey Pulvar est vraiment intéressant, mais je l’ai trouvé un peu trop dense et parfois je me suis mis à passer des pages. Je ne critique pas le résultat de toutes ses recherches vraiment très enrichissantes, mais la pagination y est aussi pour beaucoup à mes yeux. J’ai retrouvé le même problème que dans le livre de Philippe Grimbert, les légendes des tableaux sont imprimées à la verticale et non sous le tableau, ce que je trouve un peu gênant. Du fait que l’auteure ait beaucoup de choses à dire, les textes ne sont pas face aux œuvres et  je trouve cela gênant.

Mais je suis allée jusqu’au bout de ma lecture et je compte bien relire le livre afin de mieux assimiler et prendre plus de temps pour faire des recherches, car Audrey Pulvar fait référence à beaucoup d’autres tableaux qui ne sont pas dedans.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *