Céline Anaya Gautier « Compostelle paroles de pèlerins » éditions Flammarion.

Ils sont nombreux à marcher sur ce chemin, à fouler les sentiers caillouteux de Compostelle en quête de liberté, mais aussi à la recherche de la nature, du calme et d’évasion.

Peu importe le temps, les intempéries et la souffrance, ils marchent en regardant droit devant, les yeux rivés sur l’horizon de leur chemin spirituel.

Cette aventure humaine est propre à chacun. Marcher en solitaire ou en groupe peu importe chacun trouve sa voie, celle qui lui convient le mieux.

Pouvoir déposer enfin ces « sacs à dos » qui empêchent d’avancer. Ces fardots trop douloureux pour pouvoir trouver enfin le sens de sa vraie vie. Se trouver, se retrouver avec soi même, tel est le but des marcheurs de Compostelle.

Trouver la paix intérieure que l’on ne trouvait pas parce que la vie que l’on mène n’est pas propice à cela.

Trouver la voie, sa voie qui mène à la béatitude et la plénitude de l’âme et du cœur.

A travers des témoignages remplis de Sagesse et d’Amour, Céline Anaya Gautier nous emmène sur les chemins de Compostelle.

Ces hommes et ces femmes venus du monde entier ont accepté de confier leurs émotions par des mots forts, des mots qui vous prennent, vous bouleversent, vous laissent parfois dans un état de réflexion quant à votre propre vie.

Beaucoup de mots reviennent : Amour, Bonheur, Coeur, Etre, Dieu, Solitude Marcher, Liberté, Chemin, Spiritualité, Ame. Je crois que tout est dit avec ces mots, mais chacun les exprime à sa façon et cela donne de magnifiques témoignages. Témoignages écrits en français mais aussi dans la langue de la personne qui s’est exprimée.

J’ai été très touchée par certains pèlerins, tels que Quentin, Ryoji Kida, Arezki Izeroukene, Dominique Lefebvre et Marion Moreau allant jusqu’à me faire pleurer, réveillant en moi certaines consciences et souffrances enfuies dans mon être.

Les photos sont superbes, elles vous plongent dans cette ambiance de recueillement, de joie, de plénitude et de calme. On voit des gens heureux marchant, souffrant mais fiers de faire ce chemin vers leur voie spirituelle.

Ce livre est pour moi un livre de méditation, qui ne vous laisse pas de marbre à moins que votre cœur ne soit de pierre, chose regrettable.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *