Aude Picault « Idéal standard » éditions Dargaud.

Claire rêve du « prince charmant », mais à 32 ans, la jeune femme enchaîne les rencontres d’un soir, se faisant larguer sans la moindre explication.

Cette infirmière au service néonatal de l’hôpital aspire à une vie de famille, un mari, des enfants, une vie rangée. Le cliché parfait de notre société.

Lors du réveillon de nouvel an chez son amie Jo, elle fait la connaissance de Franck, un ingénieur financier. Après plusieurs refus elle finit par accepter son invitation. Peu de temps après Claire s’installe chez lui. Là voilà enfin casée, heureuse vivant dans un joli appartement décorée à son goût.

Le temps passe et la vie en couple ne correspond plus vraiment à ce qu’elle avait imaginée. Franck est un homme grognon, râleur et égoïste. Question sexe, ce n’est plus ça, ils ne font plus l’amour, ils baisent, essayant chacun de trouver son propre plaisir.

Le jour où Claire lui annonce qu’elle est enceinte parce qu’elle a oublié sa pilule un soir, les reproches ne se font pas attendre. Claire décide d’avorter et de quitter Franck.

La voilà retournée à la case départ.

C’est avec finesse et justesse qu’Aude Picault dépeint la vie d’une jeune trentenaire en attente du prince charmant. Une vie de célibataire pas vraiment assumée avec une folle obsession de devenir mère. D’une vie bien rangée comme celle de ses copines.

Claire est une femme comme toutes les femmes de notre époque, avec ses doutes, ses craintes et ses peurs face à sa propre vie de femme.

Claire est joliment dessinée, une trentenaire pas vraiment bien dans sa peau, un peu ronde mais pleine de charme, d’une grande sensibilité mais peut-être un peu trop idéaliste quant à la vie de couple qu’elle imagine.

Ce n’est pas une BD féministe, juste une BD réaliste et dans l’air du temps qui touchera plus d’une et plus d’un. Les dialogues sont subtiles et percutants parfois mais tellement vrais.

Une petite réussite que l’on prend plaisir à lire.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Un message sur “Aude Picault « Idéal standard » éditions Dargaud.

  1. J’ai beaucoup aimé cette BD (le style du dessin, le contexte de l’histoire, certains messages…). Cependant, j’ai l’impression que de son point de vue, tous les hommes sont des gamins qui ne pensent qu’au sexe et que toutes les femmes sont des mères dans l’âme qui subissent les blagues débiles et essaient de diriger la vie de leur conjoint. Et que, en gros, pour qu’un couple dure, il faut s’y faire et c’est tout. Cette façon de voir les choses est peut-être un peu réductrice, bien que sûrement vrai pour beaucoup de personnes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *