Massard & Rousselot & Delestret « Adieu monde cruel ! » éditions GrandAngle.

Les téléphones portables jetés dans une poubelle de rue, trois hommes et une femme filent à bord d’une voiture direction la forêt de Fontainebleau.

Ils ne se connaissent pas, d’ailleurs ils ne le souhaitent pas, ils se sont rencontrés sur internet juste parce qu’ils avaient le même but : Mettre fin à leurs jours.

Mais leur plan ne va pas se passer comme ils avaient espéré. Constamment dérangés par des éléments extérieurs, un enchaînement de circonstances qui fera que leur suicide collectif va complètement capoter. Des événements parfois loufoques et comiques vont se succéder durant leur périple vers la mort.

Qu’est-ce que j’ai ri à lire cette BD. A chaque page il y a un gag, les dialogues sont excellents, les dessins aussi, les expressions des personnages sont parfaites.

Même si le sujet est grave, il est traité avec une certaine pudeur, reflétant la souffrance et le désespoir de certains dans notre société.

La situation est parfois tellement comique que l’on en oublie pourquoi ces quatre personnages dont la vie n’a pas fait de cadeau deviennent attachants et finissent par lier des liens encore plus forts qu’une simple amitié.

Gros coup de cœur.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Un message sur “Massard & Rousselot & Delestret « Adieu monde cruel ! » éditions GrandAngle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *