Clara Bouveresse « Histoire de l’agence Magnum-L’art d’être photographe. éditions Flammarion.

C’est en 1938, que germe dans la tête de Robert Capa le projet de création d’une agence de photographes. En 1947 elle voit le jour. Henri Cartier-Bresson et Chim seront de la partie dans cette aventure qui a fait et fait toujours rêver un grand nombre de photographes.

L’agence Magnum souhaite changer le statut du photographe. C’est défendre les droits des photographes. Que le photographe soit protégé et que son métier soit reconnu.

A travers son livre, Clara Bouveresse nous fait entrer dans cette agence oh combien prestigieuse. C’est à travers cet album qu’elle nous fait découvrir le métier de photographe.

Malgré une gestion parfois chaotique et des ententes souvent litigieuses, l’agence Magnum a toujours gardé la tête hors de l’eau.

Agence plutôt portée sur le plan humain, la gestion n’était pas vraiment sa priorité. Les désaccords entre photographes et agences à travers le monde étaient fréquents mais les photographes célèbres tels que Capa, Cartier-Bresson, Rodger, Chim entre autres ont toujours réussi à imposer leur conviction : Rigueur, respect. La qualité avant la quantité.

Avec les évolutions dans le monde photographique, l’agence se diversifie. L’art, les expositions, les livres permettent de vivre pour éviter parfois la faillite.

Certains resteront fidèles à l’optique de l’agence, d’autres partiront, créant leurs propres affaires tel que Raymond Depardon qui créa l’agence Gamma en 1966 dans le même esprit que l’agence Magnum.

Certaines photos deviendront emblématiques. Souvenez-vous du « Che » fumant son cigare, photo prise par René Burri. « Place de l’Europe » d’Henri Cartier-Bresson prise en 1932. Jackie kennedy photographiée le jour de l’enterrement de John F Kennedy, cliché réalisé par Eliot Erwitt le 25 novembre 1963.

Dans les années 1990 à 2000, un grand bouleversement arrive dans le monde de la photographie, l’agence commence à informatiser ses photothèques. 600 000 images sont désormais accessibles au public sur un total de 1 700 000 photos archivées.

La photographie numérique fait son apparition modifiant la façon de travailler, même si certains restent fidèles à l’argentique.

L’agence Magnum restera une figure emblématique du monde du photojournalisme, où les femmes ont réussi à s’imposer en travaillant de manière plus raffinée, apportant une certaine douceur dans leurs clichés. Inge Morath et Martine Franck en sont les exemples et même si les hommes sont vus comme des machistes au sein de l’agence, ils n’en sont pas moins admiratifs du travail réalisé par ces femmes photographes.

Ce livre est un vrai petit bijou d’informations pour ceux et celles qui aiment le monde de la photographie et du photojournalisme.

Pour écrire cet album d’une grande richesse, Clara Bouveresse s’est appuyée sur sa thèse de doctorat en histoire de l’art : l’invention d’une académie l’agence Magnum.

Accompagné d’illustrations parfois méconnues, elle nous emmène dans l’univers de la photographie et de cette agence mythique qui restera l’emblème de l’excellence photographique.

Passionnée de photo et pratiquant la photographie depuis plusieurs décennies, j’ai pris un réel plaisir à lire ce livre.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *