Les flagrants délires d’Hendrik Groen. éditions Presses de la Cité.

C’est avec humour, tendresse, cynisme parfois mais d’une très grande réalité qu’Hendrik Groen, un retraité de 83 ans nous fait partager son journal intime dans le livre « Les flagrants délires d’Henrik Groen ».

Pendant une année, le vieil homme raconte tout ce qui se passe dans les lieux. Les pensionnaires, le personnel mais aussi le monde extérieur, la politique, les guerres mais surtout une approche très réaliste de la vieillesse et de la mort.

Bienvenue dans l’univers clos d’une maison de retraite d’Amsterdam. Une pension dirigée par une directrice stricte et sans empathie vis à vis de ses pensionnaires qui pour certains attendent la mort paisiblement.

Hendrik, lui n’a nullement envie de rester figé dans son fauteuil à regarder les saisons s’écouler derrière la fenêtre de sa chambre.

Avec ses amis, il décide de créer un club. Le VIMAPEM (le club des vieux pas encore morts). Le but sera d’organiser des sorties afin de s’échapper de ce lieu parfois un peu trop austère et morbide. Autant profiter des quelques années qu’il reste pour les vivre pleinement. Entre cours de cuisine, dîner, cinéma, apprentissage du golf, les activités ne manquent pas.

Ces initiatives ne plaisent guère aux autres pensionnaires, plutôt jaloux de ne pas faire partie de ce cercle très fermé.

Et puis, il y a Eefje, la nouvelle pensionnaire qui a donné à Hendrik un élan de jeunesse. Les moments passés avec elle ne sont que joie et bonheur. Pourquoi ne pas l’avoir rencontrée bien avant. Sa vie n’aurait pas été ce qu’elle est, celle d’un homme seul avec ses souffrances du passé. Hendrik est amoureux. Il n’y a pas d’âge pour aimer.

J’ai vraiment apprécié cette lecture même si parfois, je me sentais quelque peu inquiète face à la vieillesse et tout ce qui risque de nous attendre.

Mais ne croyez pas que ce livre soit d’une tristesse à vous faire pleurer, loin de là. Les moments de joie et de rire font partie du quotidien de ce charmant petit groupe.

PS : A vrai, nous ne savons pas qui est l’auteur de ce livre. Est-ce Réellement un pensionnaire d’une maison de retraite ou bien un écrivain célèbre ? Cela reste un mystère.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *