Mikaël « Giant » Tome 1. éditions Dargaud.

Venus d’Irlande, d’Italie et d’ailleurs, ils sont arrivés à New-York pour trouver du travail espérant que l’Amérique leur offre une vie meilleure.

Ces hommes courageux qui ont quitté femme, enfants et parents pour gagner une misère. Travailler sur les chantiers de construction de gratte-ciel. Ces building s’élevant comme l’ambition des américains. Toujours plus haut.

Ces hommes qui à chaque paie envoient une partie de leur salaire à leurs épouses. Le reste sera dépensé dans le loyer d’une chambre miteuse, l’alcool et les filles de petites vertu.

Etre riveteur est un travail pénible et dangereux. Il faut grimper tel un funambule sur les poutres à des hauteurs vertigineuses. Le moindre moment d’inattention et c’est l’accident fatal laissant une veuve et des orphelins sans ressources.

Jack Jordan surnommé Giant du fait de sa corpulence de colosse travaille sans relâche sur les chantiers. On ne sait rien de lui. Juste qu’il est irlandais. Peu bavard, il ne se joint que très rarement aux autres ouvriers, irlandais comme lui. Il travaille et le soir, rentre chez lui dans son petit appartement d’un quartier populeux.

Le matin, il se lève pour revivre une nouvelle journée sans savoir s’il rentrera le soir.

Giant a été chargé de prévenir la veuve de Ryan Murphy un ouvrier mort suite à une chute. Giant doit lui envoyer une indemnité de 50 dollars. Maigre consolation comparée à la perte d’un homme.

Mais la vie d’un homme n’est guère le souci des contremaîtres et des promoteurs.Dan Shackelton, un autre irlandais un peu trop bavard et distrait prend le relais. Il ne faut pas baisser le rythme. Il fera équipe avec Giant.

Giant envoie régulièrement de l’argent à Mary Ann cette veuve qu’il ne connaît pas. Se faisant passer pour Ryan, il écrit des lettres dactylographiées. Des lettres réconfortantes. Lui racontant son quotidien, la découverte de New-York, ses espoirs.

Mary Ann lui répond pour le remercier et lui donner de ses nouvelles ainsi que de leurs trois enfants.

Jusqu’où ira cette histoire dans laquelle Giant s’est embarquée ?

Que dire de cette Bd ? Qu’elle est tout simplement Superbe. C’est Wahouu…… c’est une petite pépite dans l’univers de la bd. Je n’ai aucune critique négative à faire. L’histoire de ces hommes venus chercher un semblant de fortune à New-York est belle et forte en émotion. Les dessins, les couleurs sépias sont magnifiques. J’ai hâte de lire le tome 2. Comment Giant ce colosse au grand coeur va-t-il de dépatouiller de la situation dans laquelle il s’est mis ?

Il va falloir que je sois patiente.

Très très gros coup de Coeur.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *