Monthly Archives: décembre 2017

Romain Ternaux « Spartacus ». éditions Aux Forges De Vulcain.

Pour fuir les guerres, Spartacus est devenu esclave à Capoue. Pour fuir les combats des arènes et sa femme Varinia, Spartacus est devenu chef de guerre. Accompagné de Faustus et d’une armée de gladiateurs en soif de liberté, Spartacus emmène ses troupes vers Rome. Commence alors un périple violent, saignant et plutôt désordonné. On viole, on trucide à tout va. On trahit sans scrupule, on fuit aussi. Bref ce « joyeux bordel » n’était pas .

Mahir Guven « Grand frère ». éditions Philippe Rey.

Petit frère veut sauver des vies, c’est pour ça qu’il est parti un matin, sans prévenir pour aider son peuple. Jeune franco-syrien, étudiant infirmier, il a tout quitté pour rejoindre une ONG humanitaire en Syrie sans penser aux conséquences sur la vie de son père et de son grand frère. N’ayant plus de nouvelles depuis des mois, les deux hommes vivent dans l’angoisse et la peur d’apprendre que le jeune étudiant a été retrouvé .

Laurence Benaïm « Versailles et la mode ». éditions Flammarion.

Versailles. Palais des glaces aux milles facettes, où les femmes aimaient se montrer, révélant leur beauté extravagante. Vêtues de robes somptueuses, brodées de perles, de diamants et de soies exceptionnelles, où chacune défilait selon son rang portant sur sa tête une coiffure improbable. La reine Marie Antoinette défiait les codes de la royauté en s’affichant dans des tenues sophistiquées indignes d’une reine. Sa coquetterie dérangeait certains estimant ses robes trop frivoles. Versailles était le .