Kaui Hart Hemmings « La guerre des mères ». éditions Denoël.

Assise sur un banc, Mele surveille sa fille de deux ans, Ellie jouant à la balançoire. Cette jeune mère célibataire en profite pour remplir le formulaire pour participer au concours du livre de cuisine du Club Des Mamans de San Francisco dont elle fait partie depuis peu.

Le CMSF lui permet enfin de rompre cette solitude et de renouer des liens sociaux avec d’autres mamans et Henry le seul homme de son groupe qui ne la laisse pas indifférente.

Mele est blogueuse culinaire, elle va donc créer des recettes de cuisine en fonction des histoires que vont lui raconter ces nouveaux amis. Georgia, Barrett, Annie et Henry.

Elle réalisera un plat pour chacun selon son inspiration.

Chacun va donc se confier et lui raconter une anecdote.

Roman très américain où l’éducation des enfants est à l’honneur. La relation parent/enfant n’est pas toujours chose facile et chacun essaie comme il peut de faire au mieux. Entre les petits qu’on n’ose pas mettre sur le pot de peur de les traumatiser, les ados qu’on ne comprend pas. Des mères qui essaient d’être parfaites au lieu de rester elles-mêmes. Un père qui se contente de cohabiter avec sa femme qui le trompe sans se cacher. Bref toute une pleiade de personnages attachants.

La lecture est agréable, facile, drôle voire satirique. J’aime qualifier ce genre de lecture « lecture pour nana ». On ne se prend pas la tête contrairement aux personnages du roman.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *