Liane Moriarty « Un peu, beaucoup, à la folie ». éditions Albin Michel.

Clémentine, Sam et leurs deux filles Holly et Ruby vivent dans un quartier résidentiel de Sydney. Clémentine est violoncelliste, Sam, lui vient de commencer un nouveau travail peu enrichissant. Il préfère s’occuper de ses filles. Le métier d’homme au foyer lui conviendrait très bien.

Erika et Oliver est un couple sans enfants. Malgré de nombreuses FIV, Erika n’arrive pas à offrir un enfant à son mari. Erika et Oliver travaillent dans un cabinet comptable. Tous les deux vivent dans une jolie maison où tout est méticuleusement rangé. La maison est le reflet de leur vie. Une vie stricte, sans fantaisie.

Clémentine et Erika se connaissent depuis leur jeunesse. Erika ayant été plus ou moins adoptée dans la famille de Clémentine afin de lui offrir une vie plus saine.

Clémentine n’a jamais vraiment apprécié Erika estimant qu’elle prenait sa place auprès de sa mère Pamela.

Un jour, les deux couples sont invités chez les voisins d’Erika. Lui s’appelle Vid, c’est un électricien chef d’entreprise, elle c’est Tiffany, une ancienne danseuse de Pole dance dans une boîte de nuit. Ils ont une fille Dakota, âgée de 10 ans. Ils vivent tous les trois dans une immense maison très exubérante comme Vid d’ailleurs.

Tout semble bien se passer, le champagne, le vin coulent à flot. Les rires fusent, chacun essaie de séduire, de plaire. Quand soudain, un événement tragique se produit.

Tout bascule. Plus rien ne va. Il aura fallu un moment de lucidité à Erika et Oliver pour se rendre compte du drame qui vient de se passer juste à côté d’eux.

Liane Moriarty nous plonge encore dans l’univers psychologique de familles qui ne se ressemblent pas. Chacun vit différemment mais quelque chose les relie. De l’attirance, de l’amour, de la haine, des rancoeurs. Chacun essaie de trouver de comprendre de se convaincre.

Comprendre pourquoi ils en sont arrivés là. Qui est responsable de cet accident qui aurait pû être évité. Chacun s’interroge. Chacun se sent coupable, ne cherchant même pas les reproches vis à vis des autres.

Une chose est certaine, la vie de ces trois couples a bien changé. Des remises en questions, des projets, des décisions sont prises.

Faut-il vivre de tels moments tragiques pour avancer dans la vie ?

J’avais lu le deuxième livre de Liane Moriarty « Petits secrets, grands mensonges », j’avais adoré. J’ai eu ce même sentiment. Une lecture agréable, pleine de suspens, une très bonne étude de personnages tous aussi attachants les uns que les autres. Avec une fin dont je me doutais un peu mais qui me fut confirmée.

Un gros coup de coeur.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *