Jean-Louis Etienne « Dans mes pas ». éditions Paulsen.

Marcher seul, à deux ou en groupe, marcher sans but, errer dans la ville, flâner dans la campagne sur les chemins. Marcher avec l’envie de rejoindre un point précis. Créer son itinéraire, s’équiper le mieux possible et partir pour montrer que l’on est vivant.

Marcher c’est le temps de la réflexion, l’ouverture à soi, aux autres. C’est l’apaisement du mental. Marcher c’est rêver, imaginer, observer la nature, admirer les paysages qui s’offrent à nous, c’est respirer le grand air. Faire le vide dans sa tête.

Marcher en silence pour la liberté, c’est être debout pour manifester. Marcher pour résister pour faire avancer les choses.

Marcher jusqu’à l’épuisement total quitte à y laisser sa vie. Affrontant le froid, la faim, tels ces hommes à la conquête du Pôle sud. Mourant les uns après les autres.

Marcher pour trouver ses propres limites mais parfois à quel prix !

Pendant que beaucoup restent assis huit heures par jour, Jean-Louis Etienne marche et cela depuis sa plus tendre enfance. Il n’a cessé de fouler le sol de notre terre  si riche en découverte, en paysages. Comme les philosophes Nietzsche, Rousseau,  Jean-Louis Etienne a une certaine philosophie de la marche. C’est un art de vivre, une autre manière de voir la vie. Marcher c’est aller de l’avant.

Marcher c’est être vivant.

Dans son livre, Jean-Louis Etienne nous parle de sa vision de la marche qu’il pratique depuis très longtemps. C’est une réflexion philosophique qui laisse le lecteur suivre les pas de ce grand explorateur au gré de ses expéditions de ses anecdotes personnelles, scientifiques et historiques.

Un pur moment d’évasion, de liberté et de grand air. On se laisse emporter par les mots et les pensées qui nous entraînent sur les pas de Jean-Louis Etienne.

« Aucun pas n’est dérisoire pour qui avance à la juste mesure du temps »

Un gros coup de coeur pour ce livre qui me laisse depuis la fin de ma lecture, pensive avec une forte envie de marcher encore plus.

Jean-Louis Etienne sera présent au festival « Etonnants Voyageurs » qui aura lieu à Saint-Malo les 19-20-21 mai 2018.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *