Ragnar Jonasson « Natt ». éditions De La Martinière.

Durant son séjour en Islande, Evan, un étudiant en histoire de l’art découvre au bord de la route pas très loin de la source de Grettir le corps sans vie d’un homme.

Tomas l’inspecteur de police de Siglufjördur confie l’enquête à Ari Thor pour retrouver le ou les responsables du meurtre d’Elias Freysson un sous-traitant sur le chantier du nouveau tunnel.

La dernière fois que sa propriétaire l’a vu, Elias semblait nerveux, excité, mais elle ne le connaissait pas vraiment. C’était un locataire discret, aimable et courtois. L’ex-femme d’Elias ne semble pas du même avis. Pour elle, c’était un salopard.

Qui était réellement Elias Freysson, cet homme qui s’occupait avec un peu trop de passion d’une association « Secours domestique » ? Etait-il vraiment l’homme honnête qu’on pouvait penser ?

Ari Tor découvre des facettes de la victime dont il n’imaginait pas. Elias n’était pas vraiment un enfant de choeur. Il baignait dans des affaires et des trafics louches.

Selon un journaliste, Elias serait mêlé à des trafics de drogue. D’ailleurs le sac rempli d’argent retrouvé chez la victime semblerait provenir de ses activités plus que douteuses.

Qu’est parti faire Elias au Népal ?

Alors qu’Ari Tor mène son enquête, Isrun, une jeune journaliste free lance recueille de son côté les informations et les témoignages qui lui permettront de réaliser son article. Mais ses recherches ne sont-elles pas plus destinées à des fins personnelles ? Que s’est-il passé il y a un an et demi ?

L’enquête avance doucement et pendant ce temps une jeune fille risque de mourir…..

Dans une ambiance d’après éruption volcanique, le jeune policier mène une enquête sur la mort d’un homme qui semblait bien sous tout rapport. Mais les découvertes que va faire Ari Tor vont lui faire prendre conscience que la victime n’était pas celui que son entourage pensait être.

Une enquête menée avec un ryhtme assez lent, comme si les poussières du volcan Eyjafjallajokull avaient ralenti la vie des islandais. Mais le jeune policier ne baisse pas les bras et continue ses investigations pour retrouver le ou les assassins d’Elias Freysson.

Lecture agréable, l’histoire est bien ficelée. La vie des personnages est interressante. Chacun a ses souffrances, ses angoisses et ses peurs du passé que l’on découvre au fur et à mesure de la lecture.

« Natt » est le tome 3 de la série écrite par Ragnar Jonasson. Je pense lire les deux premiers tomes afin que je puisse mieux connaître les personnages. Cela n’est pas indispensable mais c’est mieux pour une meilleure compréhension.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *