Sophie Chrizen « L’étrange univers du schizophrène ». éditions Les chemins du Hasard.

Sophie entre dans le cabinet flambant neuf de la jeune psychiatre tout juste sortie des écoles de médecine.

Une odeur de peinture fraîche embaume la pièce. Sophie s’installe accompagnée par ses parents, un père et une mère semblant se sentir coupables d’avoir amené leur fille chez un psychiatre.

Mais la démarche est justifiée. Depuis quelque temps la jeune femme âgée de 20 ans présente des troubles inquiétants. Angoisse, anxiété, peurs voire crises de paranoïa, se sentant très souvent responsable de tous les malheurs sur terre.

La jeune diplômée doit trouver la frontière entre la timidité, la phobie sociale à la limite de l’anormal afin d’établir le bon diagnostic mais peu importe, cela se terminera par la même distribution de médicaments valables quelque soit la pathologie. Névrose, psychose et perversion.

4 milligrammes de « Jespèridone » par jour devrait suffire pour enrailler les symptômes de Sophie.

Mais absorber des médicaments qui se contentent de rendre le patient amorphe est ce la bonne solution ?

Elle ne peut pas faire mieux, la schizophrénie reste un mystère dans l’univers de la psychiatrie. Et puis « distribuer » des médicaments est pour les médecins une possibilité de profiter de cadeaux offerts par les laboratoires pharmaceutiques….. Autant pouvoir en bénéficier…

Sophie, veut comprendre comment et pourquoi cette maladie l’a touchée. Se sortir de cette situation qui lui empêche d’avancer est désormais sa priorité. Trouver des alternatives à cette maladie. Ne plus revoir cette psychiatre qui ne semble avoir rien compris. Il ne suffit pas toujours d’ingurgiter des médicaments pour guérir. Sophie en est persuadée.

Avec toute la volonté et la force qu’elle possède, Sophie va combattre ce fléau. Consciente de sa différence, elle va en faire un atout et l’apprivoiser afin de mieux la comprendre et la gérer.

« L’étrange univers du schizophrène » est l’histoire d’une jeune femme en combat perpétuel avec elle même. La maladie décelée relativement tard la met face à ses démons, ses peurs, ses angoisses. Sa maladie qu’elle seule peut comprendre réellement à force de volonté et de persévérance.

Je ne dirais pas que ce premier livre est joliment écrit, c’est un récit et non un roman, même si l’histoire est tirée de la vie de l’auteur.

Ce livre est tout simplement excellemment bien écrit.

Cet univers aussi étrange et méconnu qu’est la schizophrénie ne pouvait être écrit que par une personne atteinte de cette maladie. Les émotions, les ressentis, les peurs tout est juste, profond avec parfois une pointe d’ironie, de cynisme et de colère. Laissant le lecteur dans un questionnement. Un malade, un médecin qui des deux est le plus à même de trouver ce qui est bon pour éradiquer cette maladie.

Sophie remet en question le métier de psychiatre et ses méthodes de traitement. A-t-on le droit de disposer de la santé et de la vie en se contentant d’administrer des médicaments ou en enfermant les malades dans des asiles en les assomant d’antidépresseurs, d’anxiolytiques et de somnifères.

Certaines pathologies ne nécessitent pas forcément de tels « châtiments ».

« L’étrange univers de la schizophrénie » de Sophie Chrizen (anagramme de schizophrénie) m’a quelque peu bouleversée, dérangée parfois, avec une sensation de mal à l’aise mais tellement admirative face à cette femme qui a su vaincre ses démons.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

3 messages sur “Sophie Chrizen « L’étrange univers du schizophrène ». éditions Les chemins du Hasard.

    1. bonjour Merci mireille de cette superbe chronique. je vous donne un line vers mon Facebook https://www.facebook.com/SophieChrizen
      un lien commercial
      https://www.amazon.fr/Létrang…/dp/B0794QW4S7/ref=sr_1_1?fbclid=IwAR0p05LNNHitoL-fc84TOkFue370Ll6e8rGwCx5NyLO5hUqWhNjts_EwtG0
      et en effet vous pouvez le commander dans votre librairie préférée il est disponible partout sur commande et sur internet nhesitez pas a venir discuter sur Facebook ou nous sommes beaucoup de personne en souffrance a s’entraider merci bien a vous sophie chrizen

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *