Harlan Coben « Par accident ». éditions Belfond.

Rex, un flic de Pennsylvanie vient d’être assassiné lors d’un contrôle routier. Le lendemain, la police se rend chez Nap Dumas un flic de Westbridge. Elle aurait trouvé des empreintes appartenant à une connaissance de Nap. Maura son amour de jeunesse qu’il n’a jamais oublié semble mêlée à ce meurtre.

Il y a 15 ans, Maura a mystérieusement disparue quelques jours après la mort de Léo le frère jumeau de Nap et de Diana la petite amie de Léo. Mort restée inexpliquée. Les deux corps avaient été retrouvés sur la voie ferrée. Suicide ? Nap n’y a jamais cru. Meurtre ? Comment le prouver quand on a aucun indice, juste des doutes.

La mort de Rex, ancien ami de Léo et Diana va confirmer les doutes de Nap. Il est certain qu’il y a un rapport entre ces trois morts ainsi que la disparition de Maura et maintenant celle de Hank un ancien copain de Léo, retrouvé pendu.

Il faut absolument que Nap retrouve Maura et Beth, les deux derniers membres du groupe qu’avait crée Léo. Groupe appelé le « Club des conspirateurs ».

Que s’est-il réellement passé le soir de la mort de Léo et Diana ?

Qu’ont découvert les membres du groupe pour qu’après 15 ans on cherche toujours à les éliminer ?

Nap va donc remuer le passé pour découvrir la vérité. Avec l’aide de Augie ancien flic et père de Diana, il va mener l’enquête.

Un bon polar qui se lit facilement. Intrigue intéressante aux multiples rebondissements. Dans une ambiance de secret défense et de trahison, Napoléon Dumas dit Nap va se rendre compte qu’il était loin de la vérité.

L’enquête terminée, Nap va pourvoir enfin faire son deuil.

Cela faisait longtemps que je n’avais plus lu de romans de Harlan Coben car je m’en étais lassée. Je ne suis pas déçue d’avoir redécouvert cet auteur.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *