Laura Dave  » Hello Sunshine ». éditions Belfond.

Sunshine Mackenzie a tout pour être heureuse. Présentatrice de son émission culinaire « A Little Sunshine », youtubeuse suivie par des millions de fans, écrivaine de livres de cuisine, la vie lui sourit.

Mariée depuis 14 ans à Danny Walker un architecte, elle file le parfait amour dans un superbe loft new yorkais.

Mais le jour de ses 35 ans, cette vie rêvée tourne au cauchemar.

Son compte twitter vient d’être piraté annonçant à tous ses followers que Sunshine n’est qu’une imposteur une menteuse. Même la délicieuse tarte à la tomate qui a fait sa célébrité n’ai pas de son invention. Tout n’est que mensonge et supercherie.

A peine cette nouvelle diffusée, les fans, les producteurs, les éditeurs, les collaborateurs quittent le navire, laissant Sushine dans le désarroi le plus total.

Des photos compromettantes circulent sur le net montrant la jeune femme très légèrement vêtue en compagnie de Ryan son producteur. C’en est de trop, Danny la quitte.

Seule, abandonnée par tous, elle décide de retourner à Montauk dans les Hamptons ville de son enfance où sa sœur Rain est restée depuis la mort de leur père.

Après un refus catégorique, sa sœur finit par accepter d’héberger provisoirement la jeune femme en détresse en échange elle s’occupera de Steph, la fille de Rain.

Sunshine réussit à se faire embaucher dans le restaurant étoilé du célèbre chef Z pour apprendre à cuisiner afin de revenir victorieuse et reconquérir ses fans mais surtout Danny, se venger d’Amber sa rivale, Ryan, Mérédith, Louis son éditeur et ce cracker informatique responsable de cette déconfiture .

Sunshine va t elle réussir à revenir sur le devant de la scène médiatique ? Danny va t il lui pardonner ?

Dans le genre comédie américaine je pense que ce livre en est l’exemple parfait. D’ailleurs j’imagine bien en scénario pour un film avec :

Des gens riches, célèbres, beaux et hypocrites qui ont perdu toute valeur morale, des anonymes qui ont toujours gardé le sens de la réalité. Des trahisons, de l’amour de l’amitié, des réconciliations, des retrouvailles, bref un cocktail fort sympathique pour ce livre  agréable à lire.

J’appelle ce genre de livre : livre de fille ou livre pour les vacances. C’est pétillant, drôle et l’on espère toujours un Happy End.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *