Fred Campoy & Mathieu Blanchot « Une vie avec Alexandra David-Néel » Livre 3. éditions GrandAngle.

Digne les Bains, 8 septembre 1969, Alexandra David-Néel vient de partir pour son dernier voyage, celui dont elle ne reviendra jamais. La célèbre exploratrice vient de s’éteindre à son domicile après des jours d’agonie.

Selon ses dernières volontés, ses cendres ainsi que celles de Yongden son fils adoptif seront envoyées en Inde et immergées dans le Gange.

Afin de pouvoir honorer cette dernière demande, Marie Madeleine fait publier la correspondance d’Alexandra et de son époux afin de récolter suffisamment d’argent pour le voyage.

Trois ans plus tard, Marie Madeleine embarque pour Bénarès. Deux caisses contenant les cendres des deux défunts sont jetées dans le fleuve sacré. A bord d’une barque, Marie Madeleine jette les deux caisses contenant les cendres et rentre à son hôtel où elle commence à rédiger les mémoires de cette femme dont elle a partagé la vie durant dix années.

Livre 3 de la vie d’Alexandra David-Néel. Belle réussite qui mélange temps présent et passé.

L’organisation des funérailles, le parcours de la vie d’Alexandra David-Néel.

Des souvenirs, des anecdotes.

Alternance entre le noir et blanc et la couleur. Noir et blanc pour le présent, couleur pour le passé. Couleur pour la vie, noir et blanc pour la mort.

Un très bel hommage à cette femme qui fut la première à pénétrer dans la capitale du Tibet.

Y aura-t-il un livre 4 ?

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *