John-Erich Nielsen « Dans les flammes de Gretna Green ». éditions HoH.

Sweeney ne pensait pas qu’en acceptant d’être le témoin de mariage de Bruce Fowler son ami d’enfance, il accepterait  en même temps d’être le garde du corps des futurs jeunes mariés. Ces derniers recevant depuis la publication des bans des appels anonymes ainsi que des lettres de menaces.

Qui peut en vouloir à Bruce ce jeune directeur de banque de la Royal Bank of Scotland à Glasgow et à Rhoda Mc Gillis directrice de la prestigieuse et renommée distillerie Lagabhain où l’on produit le meilleur whisky du pays ?

Le jour où Rhoda est kidnappée, Archie ne peut que mener l’enquête et retrouver la jeune femme saine et sauve.

Est-ce Wanda la sœur cadette de Rhoda qui l’aurait enlevée par jalousie ?

Est-ce Daniel l’oncle qui gère avec Rhoda la distillerie afin d’avoir la main mise sur l’entreprise familiale ?

Est-ce un concurrent qui cherche tout simplement à anéantir l’empire Lagabhain ?

Le célèbre inspecteur cherche toutes les pistes mais ne sait pas vraiment par où commencer.

Encore une enquête rondement menée par le célèbre inspecteur Archibald Sweeney, même si parfois ce dernier semblait quelque peu désorienté. Il faut dire que les événements inquiétants s’enchaînent. Mais Sweeney n’est pas du genre à baisser les bras.

Agréable moment de lecture avec une intrigue finement ficelée. Un Sweeney toujours aussi Scottish. Elégance, distinction , pragmatisme et ténacité…….

Et voilà une nouvelle enquête rondement menée.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *