Bruno Duhamel  » #Nouveaucontact_ ». éditions GrandAngle.

Assis face au Castle Loch, Doug regarde le paysage, rien ne se passe, tout est calme, quand soudain, un monstre bleu surgit des eaux. Doug armé de son appareil photo appuie sur le déclencheur immortalisant cet instant fabuleux.

Immédiatement, il partage ses clichés inédits sur Twister. Il s’était pourtant juré de ne plus rien publier. Il faut dire que vivre en Ecosse au fin fond des Highlands ne soulevait pas vraiment les foules.

Les réactions ne se font pas attendre. Des milliers d’internautes « like » encore et encore.

Doug est dépassé par les événements. Lui qui n’avait jamais eu la reconnaissance de son travail photographique, le voilà servit…..

Les journalistes, l’armée, les curieux venus du monde entier débarquent espérant en savoir plus sur cette publication insolite.

Réalité ou canular ?

Une chose est sûre, Doug a déclenché un cataclysme en publiant ses photos.

Excellente BD traitant avec humour mais réalisme des dangers des publications sur les réseaux sociaux.

Doug en a fait les frais et sa vie si paisible est devenue un cauchemar, prisonnier des nouvelles technologies qui a jamais garderont en mémoire toutes ses informations personnelles.

A-t-on réellement besoin d’étaler sa vie sur les réseaux sociaux pour exister ?

Gros coup de coeur.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *