Aurélien Ducoudray & Arno Monin « Monsieur Jules ». éditions GrandAngle.

Monsieur Jules un vieux proxénète vit dans un vieil appartement en compagnie de Solange et Brigitte deux vieilles prostituées. Depuis la mort de Marie sa femme monsieur Jules est devenu aigri, triste et grincheux. La cohabitation est de plus en plus insupportable et les disputes entre monsieur Jules et Brigitte trop fréquentes. La nuit, il s’enferme dans un monde où seuls ses souvenirs ont le droit de pénétrer.

Les années propices ont disparues. Les clients se font rares. L’arrivée des africaines et des filles de l’est n’ont rien arrangées. Seuls Mahmed l’épicier du coin et monsieur De Souza le concierge de l’immeuble ont encore droit aux faveurs de Solange. En échange d’un panier de légumes ou pour honorer le loyer de l’appartement.

Un soir monsieur de Souza dépose chez monsieur Jules une jeune femme noire. Blessée et inconsciente.

L’arrivée de Tina en France pour un monde meilleur va changer la vie du vieil homme.

Superbe histoire où le sujet du plus vieux métier du monde est traité avec une grande qualité et respect par Aurélien Ducoudray que l’on connaît pour sa délicatesse dans ses textes.

Un très beau travail de graphisme aux couleurs d’une grande douceur réalisé par Arno Monin, qui apporte à cette histoire sombre de la lumière malgré une fin quelque peu inattendue.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *