David Ratte & Matéo Ratte « Ma fille, mon enfant ». éditions GrandAngle.

En annonçant à sa mère que son petit copain était français d’origine arabe, Chloé ne pensait pas que sa mère allait avoir une telle réaction.

Impensable, inadmissible, inconcevable. Pas question que sa fille fréquente un arabe, un musulman.

Depuis cette annonce, Catherine vit dans la colère. Refusant cette relation elle se heurte à sa fille et son mari qui lui prend cette nouvelle avec sérénité. Le principal pour lui c’est de voir sa fille heureuse quelque soit le prétendant.

Les jours passent et la colère de Catherine ne cesse de grandir, espionnant les moindres gestes de sa fille, n’hésitant pas à lui faire des remarques blessantes concernant Abdelaziz.

Une tenue un peu trop légère et c’est la goutte qui fait déborder le vase. Catherine devient hystérique et c’est le geste de trop.

Mais comment une mère peut-elle en être arrivée là ?

Merci à David Ratte d’avoir écrit cette histoire. Un récit d’une grande vérité. Exprimant les préjugés que beaucoup d’entre nous ont.

Cette stigmatisation, cette discrimination, cette haine envers une autre religion.

Un sujet sensible mais traité avec intelligence au travers d’une famille déchirée parce qu’une mère qui a toujours vécu dans la colère n’accepte pas la relation de sa fille avec un jeune français d’origine arabe.

Un sujet grave qui m’a beaucoup émue.

J’ai même pleuré durant ma lecture, chose rare lorsque je lit une BD mais l’auteur a su me toucher par cette sensibilité d’écriture.

Quant aux dessins, ils sont juste superbes. D’une grande finesse comme l’écriture d’ailleurs et aux couleurs tendres qui apaisent peut-être cette tension qui règne dans cette ambiance pesante de l’histoire. Les expressions des visages sont surprenantes, les regards sont importants car ils reflètent la haine, la douceur, l’incompréhension.

Gros coup de Coeur.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Un message sur “David Ratte & Matéo Ratte « Ma fille, mon enfant ». éditions GrandAngle.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *