Bruno Duhamel & Isabelle Sivan « Le voyage d’Abel ». éditions GrandAngle.

On ne peut pas dire que la vie d’Abel soit ce qu’il avait espérée. Ses frères sont partis le laissant seul gérer la ferme familiale depuis la mort des parents.

Tous les matins à 5,00 heures Abel se lève, s’habille, prend son petit déjeuner en écoutant la radio, va traire ses 2 vaches, emmène ses brebis dans les champs.

Puis il va rendre visite à la charcutière sur la place du village pour lui acheter du saucisson et comme à chaque fois il lui dit qu’elle ressemble à sa mère Adeline. Qu’elle était belle Adeline à 20 ans ! Abel en était amoureux.

Pour fuir cette vie monotone, Abel s’évade à travers les livres qu’il reçoit régulièrement. Des guides de voyages qui l’emmène à l’autre bout du monde, loin de cette tristesse rurale. Lui qui rêvait d’ être marin, le bateau de son existence est resté ancré à Reclesme.

Mais Abel y croit encore. Un jour il partira loin très loin. Il ira visiter tous ces pays qu’il ne connaît qu’à travers les livres qu’il a rangés soigneusement sur les étagères.

Un jour il partira….

Superbe Bd aux dessins d’une extrême finesse et d’une grande poésie. L’utilisation du bleu et du blanc apportent à l’ensemble une douceur dans la vie de ce vieil homme solitaire et rêveur.

Les saisons sont magnifiquement illustrées. Le mois de février est juste superbe. Le bleu, le blanc apportent la quiétude et la rigueur de l’hiver. J’adore.

On se laisse bercer par cette histoire qui nous fait parfois sourire mais la solitude d’Abel nous rappelle que la vie n’est pas toujours facile. Mais ses envies de voyages lui font oublier cette routine quotidienne.

Un Enorme coup de Coeur en ce début d’année.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *