Liane Moriarty « Neuf parfaits inconnus ». éditions Albin Michel.

« Bienvenus dans mon centre de bien-être Le Tranquillum House où vous allez retrouver la paix intérieure qui est en chacun de vous. Et ça je vous le garantis »

« Je me prénomme Maria Dmitrichenko mais vous pouvez m’appeler Masha. Je suis  la directrice de ce magnifique centre de remise en forme et de bien-être. Je suis la maîtresse de ces lieux, la maîtresse de votre transformation intérieure.

Et même si parfois mes méthodes vont vous paraître surprenantes, il faudra les accepter sans contestation. Vous n’aurez pas le choix et ne pourrez faire demi tour. Alors confiez vous à moi en toute confiance et laissez vous guider vous ne le regrettez pas, vous êtes en sécurité »

« Vos peurs, vos craintes vos chagrins vos colères vos non-dits vos regrets vos remords tous ces sentiments enfouis au plus profond de vous auront disparu après votre séjour au Tranquillum House, séjour que je qualifierais d’inoubliable. Bien entendu vous devrez laisser à la consigne tout votre matériel téléphonique ou informatique…. »

«  Vous allez vous réconcilier avec votre moi intérieur grâce au silence que vous devrez respecter selon les plages horaires, aux séances de yoga, de méditation, de massages. Quant aux repas servis dans le silence ils vous aideront à détoxifier votre organisme éliminant toutes ces nourritures trop riches que vous ingurgitez toute l’année »

« Dalila, Yao sont mes assistants, ils sont à votre disposition de jour comme de nuit »

Quel formidable programme. Hormis le silence qui risque d’être difficile à respecter, et la confiscation des téléphones et des ordinateurs portables, cela semble convenir à ces neuf pensionnaires très enthousiastes de commencer leur transformation.

Mais chacun va vite déchanter et le séjour qui aurait dû être un moment de détente et de lâcher prise va se transformer en un vrai cauchemar…..

Comment peut-on déjà être zen quand à chaque coin de l’établissement des caméras vous fixent de leur regard figé !

Dans son nouveau roman « Neuf parfaits étrangers », Liane Moriarty nous prouve encore qu’elle sait jouer avec les caractères de ses personnages .

Elle sait aller au plus profond de chacun d’eux pour nous permettre de mieux comprendre leur passé, leur attitude face aux événements qui vont transformer leur vie à tout jamais.

Un peu d’humour, de romantisme, de suspens, de cynisme et voici encore un agréable moment de lecture durant cette période de confinement.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *