Fred Campoy & Mathieu Blanchot « Une vie avec Alexandra David-Néel » Livre 4.

1912, en remerciement pour son aide précieuse, Alexandra David-Néel reçoit de la part de le prince Sidkéong Tulku, fils du maharaja du Sikkim, une magnifique statuette de Bouddha.

Un joyau inestimable que Marie Madeleine va devoir rapporter au monastère de Phodang ainsi qu’un morceau du crane d’Alexandra.

La gouvernante part tel un pèlerinage sur les lieux où Alexandra a passé les années les plus importantes de sa quête spirituelle et intérieure.

Grâce à l’aide et aux privilèges du premier ministre du Sikkim qui a connu Alexandra alors qu’il n’avait que 8 ans, Marie Madeleine va pouvoir rester un peu plus longtemps au pays afin de se rendre au village où avait été offert la statuette de bronze.

La statuette est attendue comme il se doit par les moines du monastère….

Entre présent et passé, l’histoire de la vie d’Alexandra David-Néel racontée par Marie Madeleine la dévouée gouvernante est toujours aussi passionnante.

Des anecdotes humaines riches en histoire et spiritualité qui donnent envie d’aller plus loin dans les récits de cette exploratrice hors du commun.

J’ai apprécié cette belle autobiographie de Marie Madeleine dit « La tortue ». Car nous ne connaissons que très peu de choses sur sa vie. Un très bel hommage également.

Ce fut un réel bonheur de lire ces 4 tomes de la vie avec Alexandra David-Néel. Merci à Fred Campoy et Mathieu Blanchot pour leur talent d’écriture et d’illustration.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *