Gihef & Morgann Tanco « Monsieur Vadim ». éditions GrandAngle.

A cause d’un curateur de biens peu scrupuleux, Vadim un vieil homme aigri et acariâtre se retrouve à la rue, obligé de quitter la maison de retraite où tous les jours il ne manquait pas de regarder son feuilleton préféré « les coquillages de l’amour ».

Espérant pouvoir manger pour pas cher dans un fast food, Vadim se retrouve témoin d’un braquage. L’ancien légionnaire réussi à neutraliser les gangsters. Le voilà au commissariat de police sous les yeux ébahis des policiers.

De retour dans la rue, le vieil homme est abordé par un belge propriétaire d’un restaurant. Ce dernier tient à l’embaucher en remerciement de son héroïsme. En effet grâce à lui le fils du restaurateur présent sur les lieux du braquage à pû se sauver avec la recette du restaurant qu’il avait dans son sac.

Vadim accepte donc le poste d’homme de main et protégera son nouvel employeur contre le gang rival de Sergio Ruffo.

Ce qui importe le plus à Vadim c’est gagner suffisamment d’argent pour constituer une assurance vie conséquente pour son petit fils Sasha.

Mais avant il devra éliminer Sergio Ruffo…..

Premier tome d’une série prometteuse, où le héros est un vieil homme solitaire. Un ancien légionnaire qui n’a pas perdu la main même si son arthrose lui joue parfois des tours.

Un vieil homme qui ne fait pas dans la dentelle mais dont l’amour pour son petit fils est immense. Jusqu’où va t il aller pour assurer un avenir décent à cet enfant ?

Attendons donc le tome 2….

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *