Virginie Chardin « Sabine Weiss ». collection « Photo Poche ». Editions Actes Sud.

Sabine Weiss est une des artistes les plus reconnues dans le monde de la photographie.

Née en 1924, elle quitte sa Suisse natale en 1946 pour Paris. Mais c’est en 1952 que sa carrière prendra un tour décisif malgré un premier échec auprès de l’agence Magnum en 1951.

Raymond Grosset directeur de l’agence Rapho l’invite à faire partie de son équipe de photographes.

Sur l’appui de Doisneau, elle intégrera le magazine Vogue dont elle fera partie pendant 10 ans.

Ses photos sont enfin reconnues par les agences, les magazines et les galeries.

En 1955 elle part aux Etats-Unis où elle visite les quartiers populaires (Bronx, Harlem, China Town). Quartiers plus riches et plus forts dont elle ramènera de nombreux clichés en France.

Ses sujets de prélidection sont les enfants, les vieillards, les clochards, les ambiances nocturnes dans les quartiers populaires.

Sabine Weiss est attirée par les voyages et les cultures étrangères qui lui offrent tant de choix de prises de vue.

A 97 ans, Sabine Weiss reste la dernière représentante de la photographie humaniste comme ses pairs (Willy Ronis, Robert Doisneau, Brassaï….).

Dans la collection « Photo Poche » Editions Actes Sud, retrouvez une sélection des œuvres photographiques de Sabine Weiss qu’elle a réalisées durant toute sa carrière.

Que ses sujets soient anonymes ou célèbres, la puissance de ses photos reste toujours aussi présente.

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *