John-Erich Nielsen « Le secret des brumes ». Editions HoH.

Mrs King, une femme d’affaires de la société « Harper&Son » vient d’être assassinée dans son bureau.

Arrivé sur les lieux, Sweeney découvre le corps d’une femme égorgée et éviscérée.

Le bureau a été saccagé. L’ordinateur et le téléphone fixe ont disparu.

Cette femme ambitieuse travaillait dans une cellule de l’entreprise immobilière classée top secret.

L’enquête risque d’être délicatesse et le célèbre inspecteur va devoir marcher sur des œufs durant ses investigations. Surtout ne pas faire de vague quand on a affaire aux forces armées.

Mais Archi est envoyé par son supérieur à Saint Kilda petit archipel inhabité situé quelque part à l’ouest des Hébrides. Un corps vient d’être retrouvé dans ce refuge ornithologique exceptionnel. Elliot McKinley un architecte de chez « Harper&Son » a été égorgé et éviscéré comme sa collègue Mrs King.

Impossible que le meurtrier ait pu commettre ces deux atrocités aussi rapidement. Trop de distance entre les deux lieux.

Archi va devoir séjourner sur Hirta, une île voisine et base militaire pour mener son enquête.

Le lendemain, le cuisinier de la base est retrouvé assassiné avec le même mode opératoire.

Quelles relations y a-t-il entre Mrs King, McKinley et le cuisinier ?

Que se passe-t-il sur cette île classée au patrimoine mondial de l’Unesco ?

Cette île où jamais aucun crime n’a été commis depuis des millénaires où les habitants vivaient en paix avant d’être « chassés » au fils des années.

Sweeney va devoir chercher encore plus loin dans l’histoire de cette île si fascinante et les secrets enfouis qu’il va découvrir seront pour ce futur papa les éléments primordiaux pour son enquête.

Excellent moment de lecture comme à chaque fois. C’est un réel plaisir de retrouver le célèbre inspecteur au sand wedge. Toujours aussi sympathique menant ses enquêtes avec élégance.

Très British…..

Cette chronique littéraire vous plait... Partagez là sur les réseaux sociaux :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *