All posts by Mireille Nicolino

Manini & Richez & Ratte « La petite voleuse de la tour Eiffel ». éditions GrandAngle.

Paris 12 octobre 1904, sur les bords de la Seine…. La police vient de repêcher le corps d’un homme. Il s’agit d’un certain Jules Granjean, magicien de métier. Non loin de là, les policiers ont retrouvé les affaires du noyé : sa veste ainsi qu’une cage contenant une tourterelle. Dans cette veste il y a une lettre d’amour exprimant le désespoir de ce pauvre Jules à sa bien-aimée. L’inspecteur Jules Dormoy est sur les lieux. .

Beena Paradin Migotto « Atlas des Epices ». éditions Flammarion.

Quand on parle « Epices », on pense inévitablement à un grand voyage aux pays des saveurs douces ou relevées. A ces plats cuisinés à travers le monde et sublimés par ces épices si nombreuses et cela depuis des siècles. Même si son engouement a perdu de sa ferveur jusqu’au milieu du vingtième siècle, il n’a depuis cessé de grandir depuis les années 80 grâce à certains chefs tel que Monsieur Olivier Roellinger connu pour son .

John-Erich Nielson « Des ombres au paradis ». éditions HoH;

Un touriste se promenant sur la falaise du Morne découvre en contrebas le corps d’un homme vraisemblablement mort étant donné la hauteur de chute. L’inspectrice Lucie Fourstripes arrive sur les lieux. Elle commence à questionner le-dit touriste qui n’est autre que le célèbre inspecteur Archibald Sweeney en vacances sur l’île Maurice. Connaissant la réputation professionnelle de son collègue, Lucie lui propose de participer à cette enquête car la mort de cet homme semble plus .