Musique

Fred Hidalgo « Jean-Jacques Goldman Confidentiel » éditions l’Archipel.

Ce ne fut pas chose aisée pour Fred Hidalgo, journaliste musical de convaincre Jean-Jacques Goldman d’accepter des entrevues. Connaissant son caractère réservé, discret et modeste il lui a fallu du temps et de la patience pour obtenir la confiance du chanteur. Mais un jour, Jean-jacques Goldman accepte et se laisse embarquer dans cette aventure. Trente ans plus tard, Fred Hidalgo publie « Jean-Jacques Goldman Confidentiel » aux éditions l’Archipel. Un pavé de 556 page si l’on .

Christian Eudeline « Jean-Louis Aubert Intime » éditions Prisma.

Né le 12 avril 1955 à Nantua, fils d’un sous-préfet, Jean-Louis âgé de 12 ans se passionne grâce à sa soeur au rock. A 13 ans il a sa première guitare et à 16 ans décide qu’il sera artiste musicien. Ce qui n’est pas vraiment au goût de ses parents. Il rencontre Louis Bertignac, tous les deux partagent la même passion pour la guitare et deviennent inséparables. Ils forment le groupe « Korange » qui se .

Le Bourhis-Trolley-Dimberton « Jean-Jacques Goldman »Le portrait d’un homme discret. éditions Prisme – Jungle.

Né en 1951, Jean-Jacques Goldman est un enfant timide, rêveur, réservé. Son père, Alter Goldman, un ancien communiste a fui la Pologne à l’âge de 15 ans pour se retrouver en France. Sa mère, Ruth, une juive allemande, tient avec son mari un magasin de sport. C’est une famille unie, mais Pierre le demi frère de Jean-Jacques, crée des soucis au sein cette famille. En 1962 Jean-Jacques commence à prendre des cours de violon, .