Art

Gilbert Brownstone & Camilo Guevara « L’art à Cuba ». éditions Flammarion.

C’est en 1961, deux ans après la révolution cubaine, que Fidel Castro décide de construire l’ISA (l’institut supérieur des arts) sur le terrain de golf dans la vallée de la rivière Quibu. Cet investissement colossal, symbole du pays rêvé, complexe inachevé était la volonté politique de sauvegarder le talent naissant et de rendre la culture accessible à tous. Réduire le fossé entre les riches et les pauvres en offrant la possibilité de développer ses .

Flavia Frigeri « Pop Art ». éditions Flammarion.

Lorsque l’on parle de Pop Art on pense immédiatement à Andy Warhol. Certes il est incontestablement le chef de file de cet art, ce mouvement britannique d’après guerre qui fait le lien entre l’art et la culture populaire, mais bien d’autres ont su se démarquer durant cette période où cet art jeune, enjoué, parfois sombre témoignant la violence et l’ambiguïté et qui souligne les aspects positifs et négatifs de la culture contemporaine. Richard Hamilton, .

Dominique Ané « Ma vie en morceaux ». éditions Flammarion.

Pas toujours facile de faire une chronique. Pas toujours facile d’exprimer ce que l’on a ressenti lors de la lecture d’un livre. « Ma vie en morceaux » de Dominique Ané plus connu sous le nom de Dominique A aux éditions Flammarion en est la preuve Ce n’est pas forcément l’histoire de sa vie qui m’a transportée, mais la façon de l’écrire à travers ses chansons. Depuis je reste telle une plume flottant dans les airs .