Écologie / Nature

Jean-françois Astier « L’Ortie une panacée oubliée » éditions Terran.

Jean-françois Astier « L’Ortie une panacée oubliée » éditions Terran.
Il y a 40 millions d’années, dans les terres tropicales, vivait un arbre : Laportea gigas, la mère de toutes les orties. Un arbre très apprécié voire trop par les êtres vivants qu’il finit par pratiquement disparaître. Mais son adaptation porta ses fruits et l’arbre devint plante et pour se préserver se parât de piquants urticants de moins en moins agressifs avec le temps. Cette plante aux grandes vertus, participe à l’équilibre du sol depuis .

Fabrice Nicolino « Ce qui compte vraiment » éditions Les Liens qui Libèrent.

Fabrice Nicolino  « Ce qui compte vraiment » éditions Les Liens qui Libèrent.
Notre planète est en danger, il est temps d’agir sérieusement. L’effet de serre perturbe le climat, engendrant des catastrophes naturelles, des extinctions d’espèces animales et si l’on ne réagit pas, ce sera la disparition de l’homme et peut être plus rapidement qu’on ne le pense. A travers son livre « Ce qui compte vraiment », Fabrice Nicolino pousse un « coup de gueule », un cri d’alarme, un appel pour réveiller les consciences endormies dans ce monde où .

Régine Quéva « Algues gourmandes » Les vertus de la mer sont dans l’assiette. éditions Flammarion.

Régine Quéva « Algues gourmandes » Les vertus de la mer sont dans l’assiette. éditions Flammarion.
Si depuis des milliers d’années, les algues font partie intégrante de la vie quotidienne de certains, elles sont en France encore peu consommées en tant qu’aliment. Elles sont utilisées dans le domaine pharmaceutique, cosmétique et agricole. Pourtant leur précieuses vertus nutritionnelles sont reconnues. Nutriments, magnésium, protéines, calcium, fer, fibres, les algues ont tout ce qu’il faut pour vous maintenir en bonne santé. Elles s’invitent désormais volontiers dans vos assiettes. 96% de la production d’algues .