Littérature

Lisa Azuelos « La vie en ose ». éditions Belfond.

Après 30 ans de « bons et loyaux services » auprès de son mari et de ses enfants, Alice se retrouve seule. Laurent son époux vient de la quitter pour une femme plus jeune et ses enfants Lucas et Chloé ont déserté le nid. Elle vit désormais dans un petit appartement avec 500 euros de pension alimentaire. Pas suffisant pour vivre correctement. Alice décide alors de réaliser son rêve professionnel, ce qu’elle aurait du faire depuis .

Agnès Clancier « Le corps de Sankara ». éditions du Rocher.

Burkina Faso. 8,00 heures du matin. La température a déjà atteint les 43°. A cette chaleur se mêle une moiteur insupportable que la climatisation du bar n’arrive pas à adoucir. Lucie accoudée au comptoir boit un cocktail en attendant le taxi qui l’amènera au bureau de l’association « de l’eau pour la vie » dont elle fait dorénavant partie en vue de sa préparation d’un doctorat en science de l’environnement. L’avion se pose sur le tarmac. .

Liane Moriarty « Neuf parfaits inconnus ». éditions Albin Michel.

« Bienvenus dans mon centre de bien-être Le Tranquillum House où vous allez retrouver la paix intérieure qui est en chacun de vous. Et ça je vous le garantis » « Je me prénomme Maria Dmitrichenko mais vous pouvez m’appeler Masha. Je suis  la directrice de ce magnifique centre de remise en forme et de bien-être. Je suis la maîtresse de ces lieux, la maîtresse de votre transformation intérieure. Et même si parfois mes méthodes vont .