Littérature

Anaïs Vanel « Tout quitter ». éditions Flammarion.

Tout quitter pour une nouvelle vie. Laisser derrière soi son travail, ses amis, n’emportant que quelques cartons et ses souvenirs pour vivre dans un petit appartement face à la mer. Revenir à l’essentiel pour enfin se retrouver et trouver le bonheur au fil des jours et des saisons qui passent, simples et paisibles. Des journées à lire à regarder la mer à glisser sur les vagues. A cuisiner, écouter de la musique et partager .

Philippe Delerm « L’extase du selfie ». éditions Seuil.

Délicieux moment de lecture des instants de vie qui ressurgissent au fur et à mesure que l’on tourne les pages de ce petit ouvrage poétique et philosophique. Dans la même lignée de « La première gorgée de bière », Philippe Delerm nous emporte dans son monde de douceur quotidienne des instants que l’on avait oubliés car souvent trop banals à nos yeux. Mais il sait réveiller en nous la petite étincelle de ces moments furtifs et .

Fatou Diome « Les veilleurs de Sangomar ». éditions Albin Michel.

Depuis la mort de Bouba lors du naufrage du ferry qui le ramenait chez lui, la jeune Coumba est inconsolable. L’homme qu’elle aime tant l’a quittée pour toujours. Désormais elle ne vivra avec lui qu’à travers ses souvenirs. Ses bonheurs indestructibles et leur fille Fadikiine. Elle sait que d’autres ont pleuré leurs morts disparus aussi dans ce tragique accident, elle sait qu’ils ne les reverront jamais. Elle sait que la vie doit continuer mais .