Littérature

Anthony Palou « La faucille d’or ». éditions du Rocher.

David Bourricot n’a pas vraiment le choix. Soit il accepte d’aller faire un reportage sur les trafics de cocaïne à bord des chalutiers au fin fond du Finistère, soit il se fait virer sur le champs par son rédacteur en chef Romain Beaurevoir. Le voilà donc arrivé à Penmarc’h devant l’auberge « La toupie ». Entre et s’installe au bar. David va devoir s’intégrer à la population, se fondre dans la masse pour récolter le maximum .

Caroline Dorka-Fenech « Rosa dolorosa ». éditions De La Martinière.

Dans le hall de l’hôtel, il y aura un immense aquarium rempli de méduses….. Animaux complexes et fascinants. Les murs seront recouverts d’une peinture où l’on pourra se voir dedans. Vendre le restaurant « Le petit soleil », attendre l’accord des partenaires et les travaux pourront enfin commencer. Rosa et son fils Lino sont impatients. Leur rêve va enfin se réaliser. Avoir leur propre hôtel dans le vieux Nice. Mais le cours des choses va prendre .

Claire Norton « Ces petits riens qui nous animent…. » éditions Robert Laffont.

Mais qu’est ce qui a pris à cette ado de vouloir sauter du pont suspendu des Buttes de Chaumont ! Comme si Aude, Alexandre et Nicolas n’avaient pas assez de leurs propres problèmes…. Mais l’urgence à cet instant c’est de raisonner la jeune fille qui est prête à se lancer dans le vide. Ces trois là ne se connaissent pas mais ils vont devoir réagir ensemble pour trouver la meilleure solution afin d’éviter le drame. .