Roman étranger

Gunnar Staalesen « Où les roses ne meurent jamais ». éditions Gaïa.

Samedi 17 septembre 1977, la petite Mette âgée de 3 ans joue tranquillement dans le bac à sable du jardin, mais il a suffit de quelques secondes d’inattention de sa mère pour que la fillette disparaisse. L’enquête et les recherches menées par la police n’ont rien donné laissant l’affaire au point mort. 25 ans plus tard, avant qu’il n’y ait prescription, Maja la mère de Mette se rend chez Varg Veum avant que la .

Monisha Rajesh « Le tour de l’Inde en 80 trains ». éditions Aux Forges de Vulcain.

Vingt ans après un voyage en Inde avec ses parents, Monisha Rajesh, une jeune journaliste anglaise d’origine indienne décide de retourner dans le pays de ses ancêtres afin de mieux connaître ses origines. Elle décide donc de sillonner tout le pays en train. Il faut dire que l’Inde possède un impressionnant réseau ferroviaire. Du nord au sud, de l’est à l’ouest, elle va découvrir ce pays dont elle garde quelques vagues souvenirs. Accompagnée de .

Ole Thorstensen « Journal d’un artisan ». éditions Gaïa.

Il était une fois un artisan charpentier titulaire du certificat d’aptitude professionnelle et d’un brevet de maître artisan. C’est l’histoire d’un passionné. Ouvrier puis à son compte, il aime son métier, le respecte. Minutieux, consciencieux, il travaille avec professionnalisme. C’est l’histoire d’un chantier que ce charpentier menuisier va devoir réaliser pour des particuliers. Transformer des combles en chambres et salle de bain. Un chantier qu’il partagera avec d’autres artisans de différents corps de métier. .