Roman français

Aurélie Valognes « Au petit bonheur la chance! ». éditions Mazarine.

Jean est un rêveur, une tête en l’air. A six ans, ce petit garçon trébuche très souvent et chaque fois se relève sans broncher. Un soir de juillet 68, sa mère Marie le dépose chez Mémé Lucette. La jeune femme préfère fuir les disputes qu’elle a avec son mari en laissant son fils à sa mère. Fuir vers Paris pour se construire une nouvelle vie. Quand elle sera bien installée, elle reviendra chercher Jean. .

Emilie Houssa « La nuit passera quand même ». éditions Denoël.

Il s’appelle Squatsh, il vit à Paris quartier Belleville avec ses parents, son frère et sa petite sœur Marie qu’il protège avec soin. Il aime l’emmener à la danse au grand étonnement de sa mère. Elle préfèrerait qu’il fasse de la boxe pour s’affirmer auprès de ses camarades. Mais Squatsh est un garçon sensible qui se pose beaucoup de questions. Le seul endroit où il se sent bien pour penser n’est autre que les .

Alexandra Echkenazi « Le joueur de baccara ». éditions Belfond.

Janvier 1952, Jamaïque. Dans sa villa Goldeneye, Ian Fleming est assis devant sa machine à écrire. Il cherche l’inspiration pour son premier roman. Ian n’aura pas mis longtemps à trouver. Son héros s’appellera James Bond. Un agent secret de sa Majesté. Un homme élégant au charisme ravageur dans le milieu de la gente féminine. Un homme côtoyant la haute société, voyageant de pays en pays allant dans les plus grands palaces et accomplissant ses .