Roman français

Philippe Delerm « L’extase du selfie ». éditions Seuil.

Délicieux moment de lecture des instants de vie qui ressurgissent au fur et à mesure que l’on tourne les pages de ce petit ouvrage poétique et philosophique. Dans la même lignée de « La première gorgée de bière », Philippe Delerm nous emporte dans son monde de douceur quotidienne des instants que l’on avait oubliés car souvent trop banals à nos yeux. Mais il sait réveiller en nous la petite étincelle de ces moments furtifs et .

Marie Ndiaye « Un pas de chat sauvage ». éditions Flammarion.

Quel est le rapport entre Maria Martinez, surnommée « La Malibran noire », cette artiste originaire de La Havane dans les années 1850 et Marie Sachs, cette artiste qui cherche à connaître le fruit de mes recherches sur Maria « l’Antillaise ». Que sait-elle exactement, qui l’a informé de mes précieuses investigations, celles qui me serviront à écrire l’histoire de Maria. Peut-être est-t-elle en possession d’informations que je ne connais pas ! La narratrice s’interroge. Et si Maria et .

Laetitia Colombani « Les victorieuses ». éditions Grasset.

Blanche s’est toujours battue pour mener à bien tous ses choix, ses convictions. Aider les plus pauvres, les démunis, les oubliés de la vie. Ceux qui n’ont plus où aller. Dormant dans les rues, n’ayant rien à manger. Blanche ne veut plus de ces vies, elle s’en est fait son cheval de bataille. Elle a rejoint l’Armée du Salut. Nous sommes en 1925. Malgré la maladie qui la ronge, elle continue sa Mission. Accompagnée .