Alicia Jaraba « Celle qui parle ». éditions GrandAngle.

Pour échapper aux mexicas, les femmes du village d’Oluta se cachent dans les arbres attendant immobiles qu’ils repartent. Mais elles savent qu’ils reviendront très bientôt qu’ils repartiront avec quelques villageois qui seront donnés en sacrifice aux Dieux tout cela sous les yeux des caciques restés silencieux. Du haut de son arbre, Malinalli, fille du défunt cacique d’Oluta regarde avec rage cette scène trop souvent répétée. Elle se souvient lorsque sa sœur a été emmenée .

Aurélie Valognes & François Ravard « Clovis et Oups ». tome 1 La belle vie. tome 2 Marins d’eau douce. éditions Flammarion Jeunesse.

Vive les vacances chez Papy et Mamie en Bretagne. Vive les vacances avec Oups le chien de Papy et Mamie. Vive les balades en vélo le long de la plage avec Papy qui râle tout le temps. Vive le jardinage avec Papy qui râle tout le temps. Vive la pâtisserie avec Mamie qui est toujours de bon humeur. Je m’appelle Clovis, j’ai 5 ans et comme vous venez de le remarquer, je n’aime pas .

Célestin Robaglia « Le crépuscule des abeilles ». Editions Tana.

Face aux juges et jurés, Elsa, jeune avocate se lance dans sa plaidoirie contre la firme OXOL, fabricante de pesticides à base de glyphosate. La jeune avocate veut à tout prix gagner ce procès en mémoire de madame Lioret une apicultrice du Périgord décédée des suites d’un cancer après avoir été en contact avec le d-cloryon un pesticide redoutable de la multinationale. Elle veut que la firme paie pour cette femme amoureuse de la .