Bruno Bessadi « L’ogre Roi » le lion barbare volume 1. Editions Drakoo.

Dans la forêt terrible forêt le lion s’endort les soirs depuis son exil de roi déchu du royaume de Koush. Il erre dans ces lieux hostiles où règne la peur et la violence. Non loin de sa couche, une meute de loups cerne le camp des herbivores bien décidée à les attaquer, quand soudain surgit de nulle part Bakham Tyholi, l’esprit vengeur protecteur des herbivores. Le combat est rapide et sans pitié. Il élimine .

Manini & Richez & Ratte « La petite voleuse de la tour Eiffel ». éditions GrandAngle.

Paris 12 octobre 1904, sur les bords de la Seine…. La police vient de repêcher le corps d’un homme. Il s’agit d’un certain Jules Granjean, magicien de métier. Non loin de là, les policiers ont retrouvé les affaires du noyé : sa veste ainsi qu’une cage contenant une tourterelle. Dans cette veste il y a une lettre d’amour exprimant le désespoir de ce pauvre Jules à sa bien-aimée. L’inspecteur Jules Dormoy est sur les lieux. .

Beena Paradin Migotto « Atlas des Epices ». éditions Flammarion.

Quand on parle « Epices », on pense inévitablement à un grand voyage aux pays des saveurs douces ou relevées. A ces plats cuisinés à travers le monde et sublimés par ces épices si nombreuses et cela depuis des siècles. Même si son engouement a perdu de sa ferveur jusqu’au milieu du vingtième siècle, il n’a depuis cessé de grandir depuis les années 80 grâce à certains chefs tel que Monsieur Olivier Roellinger connu pour son .