Flore Delapalme « Le sentiment de vide intérieur » éditions Eyrolles.

Chacun ressent le bien-être à sa façon. Trouver des moments à soi pour s’ouvrir à soi-même. Le faire pour soi et non pour les autres. Le travail est parfois difficile surtout si dès la plus jeune enfance des barrières se sont baissées pour empêcher ce travail qui est l’amour de soi. L’amour de soi se cultive et se nourrit de petites choses et de moments simples propres à soi. L’enfant se crée son propre .

Emilie Guillaumin « Féminine » éditions Fayard.

Pas facile de se faire une place dans cet univers plus que masculin qu’est l’armée. Mais c’est un choix volontaire et déterminé qu’a fait Emma Linares, une journaliste peu épanouie dans son métier. Cela faisait si longtemps qu’elle aspirait à cette vie d’aventures. Avait-elle besoin d’être dirigée, faire partie d’une vraie famille soudée contrairement à la sienne ? Emma admire les militaires qu’elle considère comme des héros et cela depuis bien longtemps, elle aime les .

Gaël Faye « Petit pays » éditions Grasset.

Burundi, dans les années 90, Gabriel, Ana sa soeur, Michel son père, un homme du Jura et sa mère Yvonne, une rwandaise, vivent dans un quartier paisible de Bujumbura. La vie n’est que joie pour ce jeune garçon dont les copains sont aussi insouciants que lui. Les jours se suivent dans la douceur de l’Afrique centrale. Mais un jour, ses parents se séparent. Yvonne quitte la maison et laisse les enfants à Michel. Gaby .